Identifiez-vous ou créez un compte, c'est gratuit !

LES COMMERÇANTS DU DOUAISIS

Découvrez le portail !

VISITES DÉCOUVERTES, IDÉES DE SORTIES...    
LEWARDE : Le bassin minier au cœur des conflits
AVRIL
18
2014

DÉCEMBRE
31
2014

De la guerre de Succession d’Espagne à la guerre d’Algérie, le territoire du bassin minier du Nord-Pas de Calais a été non seulement celui d’un champ de bataille, mais aussi celui d’une occupation. L’exposition relate les faits historiques, militaires et leurs conséquences sur le territoire et ses habitants, avec un éclairage particulier sur la grande guerre. Ces conflits, étalés sur 250 ans, ont en effet eu des conséquences lourdes et durables sur la vie des habitants du bassin minier qui ont dû subir les souffrances de la guerre, les difficultés à se déplacer et à se ravitailler tout en continuant à travailler, mais qui se sont également révoltés, qui ont résisté et essayé de vivre, toujours et malgré tout. L’exposition a également pour objectif de mettre ces conflits en perspective les uns par rapport aux autres et de s’interroger sur leurs impacts sur l’histoire de l’exploitation minière.
LEWARDE : Ateliers du galibot
OCTOBRE
22
2014

OCTOBRE
29
2014
Chaque mercredi après-midi des vacances scolaires, les médiateurs culturels du Centre Historique Minier proposent aux enfants de 6 à 11 ans des ateliers du galibot afin de découvrir le monde de la mine de façon ludique. Ainsi, le mercredi 22 octobre avec l’atelier « Ça bulle au musée ! » consacré au septième art, ils découvriront les héros des bandes dessinées, créés par les Charbonnages de France pour les mineurs, avant de composer leurs planches pour mettre en vignettes la journée de travail du mineur. Puis, le mercredi 29 octobre, « Peurs sur la mine » les entraînera dans un monde souterrain fantastique par le biais de contes et légendes sur la mine. Parcours dans les galeries, rencontre de la Dame blanche et du lapin blanc… des personnages et un univers intrigant qui sauront alimenter leur imagination lors de la création d’un livre pop-up coloré et animé.
De 14h à 17h. 5 € par enfant (goûter compris), uniquement sur réservation au 03 27 95 82 96.
DOUAI : Soirée dansante et karaoké
OCTOBRE
25
2014

soirée dansante au profit de l'association "un coeur pour le SED" maladie génétique orpheline.
Entrée 8€ avec une boisson
Possibilité de petite restauration sur place.
La soirée est animée par Clem Sonorisation à la salle des corons verts de Dorignies
LAMBRES-LEZ-DOUAI : Exposition
NOVEMBRE
04
2014

NOVEMBRE
29
2014

PATRICE HAUDEGOND FÊTE SES 50 ANS DE PEINTURES
VERNISSAGE LE 07 NOVEMBRE A 18 H 30
A LA MJC / ESPACE HELIOS DE LAMBRES-LEZ-DOUAI
DOUAI : OPERATION CYCLISTES BRILLEZ
NOVEMBRE
04
2014

Mardi 04 et Vendredi 07 Novembre de 17h à 19h, le stand de l\'association Droit D\'Vélo douaisis (DDV) sera dressé afin de proposer aux cyclistes le diagnostic éclairage de leur vélo.

Un coupon de réduction valable chez les vélocistes locaux sera remis à tout cycliste se présentant (avec son vélo) sur le stand.
INDICES ATMO - QUALITÉ DE L'AIR À DOUAI
DOUAI : INDICE /
Dioxyde de soufre : indice /
Dioxyde d'azote : indice 1
Ozone : indice 3
Poussieres (PM10) : indice 3
Données mises à jour le 25-10-2014
L'OBSERVATEUR DU DOUAISIS
C'EST VOTRE AVIS QUI COMPTE !
INTERNAUTE
RELANCE DU COMMERCE
En ce qui concerne la fameuse Brasserie, le projet est annulé. Le départ prochain de la Soginorpa privera encore notre centre ville de 900 salariés, donc consommateurs.
Y a-t-il vraiment de quoi se réjouir?
faut-il remercier Jacques Vernier de transférer le siège de la Soginorpa dans le pas de calais pour un regroupement avec ses antennes déjà installées? Chacun appréciera......
INTERNAUTE
A QUAND UNE OKTOBERFEST A DOUAI
Arras, puis St Omer (ville de brasserie(s)) viennent d'annoncer leur première fête de la bière pour le mois prochain. Et pourquoi pas Douai ?? Ici il y a les Brasseurs de Gayant qui diffuse à travers l'hexagone, l'UE et bien au-delà une large gamme de bières dont certaines sont bien connues (Goudale, bière du Démon...). Alors en cette période où les initiatives sont nombreuses pour essayer de redynamiser le commerce de centre-ville, pourquoi ne pas en profiter pour lancer aussi une fête de la bière à laquelle participeraient tous les cafés et brasseries de la ville, mais en leur aménageant pourquoi pas un Biergarten, par ex près des bords de la Scarpe, par exemple pl. du Marché aux Poissons ou à l'emplacement de l'ancienne clinique St Pierre, sur ce parking qui ressemble quelque peu à un terrain vague, également proche de la Scarpe. Je pense qu'un endroit bucolique comme les bords de Scarpe est un endroit attractif pour se détendre après le boulot et venir boire une bière. Douai avec s...
INTERNAUTE
RELANCE DU COMMERCE
Avalanche de bonnes nouvelles concernant le commerce douaisien. Le traiteur Davaine triple sa surface et va s'installer pl Marché aux Poissons, un poissonnier s'installe à sa place, rue de la Cloris, un patissier-chocolatier vient à la place de l'Effet Boeuf pl. S. Lanoy, une nouvelle librairie bien agencée vient d'ouvrir, une salle de sport vient rue de la Mairie (avec aquabiking), une brasserie viendrait à la place de Joué Club pl. d'Armes, une superette bio vient d'ouvrir rue du Kiosque, etc, etc. Gauche et Droite, tout le monde s'y met pour relancer le commerce, ça n'est pas une histoire de couleur politique municipale....
INTERNAUTE
LE LYCÉE DE WAGNONVILLE QUITTE (AUSSI) LE CENTRE DE DOUAI
Qu'importe que les labos du lycée agricole déménagent de locaux anciens et plus du tout aux normes de securité actuelles pour déménager dans un autre quartier de Douai, celui de Wagnonville. Il s'agit d'un regroupement logique sur le site de Douai Wagnonville dans des locaux adaptés et c'est tout. Si ces locaux peuvent être revendus à la ville pour en faire des logements ou autre chose, c'est tant mieux....
INTERNAUTE
LE LYCÉE DE WAGNONVILLE QUITTE (AUSSI) LE CENTRE DE DOUAI
l'annexe du lycée de Wagnonville de la rue de l'université quittera DOUAI intra-muros en 2015 pour se regrouper avec l'école de Wagnonville. Coût de ce transfert: 13 millions d'euros pour l'achat des terrains et la construction des nouveaux bâtiments pour l'extension de lécole...Cette "exode" de Douai a certainement été décidée de longue date. j'aimerais savoir par qui! Et qui va payer ces 13 millions d'euros?
Ce bâtiment abritait dans les années 70/80 l'ENSIA, Ecole Nationale Supérieure des Industries Alimentaires (bac + 6) fréquentée par les étudiants ingénieurs agronomes du monde entier, et que la municipalité a laissé filer à Grenoble...Après avoir accueilli les étudiants en BTS, désormais, ces bâtiments seront une coquille vide de plus à DOUAI. Quand on aime (les friches) on ne compte pas!...



GrosBill
Auchan



MILIMEL


Copyright © 2005-2014 - ledouaisis.fr