Les syndicalistes du centre hospitalier de Douai se mobilisent en pleine crise des urgences

« Nous n'avions pas réservé de bus pour nous rendre sur Paris. Alors à l'appel de l'union départementale, nous nous sommes retrouvés à 14h30 devant l'Agence régionale de santé (ARS). Il y avait aussi des camarades de Sud ». Karine Classe, aide-soignante et déléguée CGT au centre hospitalier de Douai, était du voyage. « Nous étions entre 100 et 150 personnes, des ce...

Cliquez ici pour lire la suite