More Website Templates @ TemplateMonster.com - July 30, 2014!

Exprimez-vous librement !

LIBRAIRIES CHAPITRE
POSTÉ PAR BRUNO59
LE 02-12-2013 À 23:47

La nouvelle est tombée aujourd'hui : les 53 librairies Chapitre de France vont fermer, le groupe ayant déposé le bilan. Aucune région n'est épargnée. Arras et Douai sont malheureusement concernées (librairies Brunet-Privat). Il faut que ce lieu, véritable lieu d'échanges et pas simplement un centre d'achats, reste une librairie vivante, j'éspère qu'il le restera, même si le groupe Chapitre disparaît... Un libraire indépendant ou une autre chaîne de librairie située à l'autre extrémité de la rue de Bellain pourrait s'installer dans cet endroit spacieux.


RÉPONSE POSTÉE PAR OLDPICSOU
LE 05-12-2013 À 15:17

C'est beaucoup moins grave dans des villes où le commerce se porte bien, qu'à Douai, qui comptera en janvier 5 locaux commerciaux vides en pleine place d'Armes. Et si vous voulez que quelqu'un reprenne cette activité, comme toutes celles des commerces disparus, il faut revoir le plan de circulation et la capacité de stationnement longue durée intra-muros, raisons réelles et sérieuses de l'hécatombe du commerce à Douai...


RÉPONSE POSTÉE PAR BRUNO59
LE 12-12-2013 À 21:57

Quels sont ces 5 commerces qui seront vides place d'Armes ? L'ex 1.2.3.à l'entrée de la galerie du Dauphin a trouvé un repreneur qui doit ouvrir ces jours-ci. Le dossier de reprise Chapitre-Brunet est incertain mais de source sûre la mairie suit le dossier de près. Alors quels sont ces commerces mystère qui seraient vides en janvier ?


RÉPONSE POSTÉE PAR PHILIPPE
LE 12-12-2013 À 22:39

L'enseigne qui va arriver à l'entrée de la galerie, face à Brunet : Beams.
Le gérant a déjà d'autres commerces à Douai.


RÉPONSE POSTÉE PAR BRUNO59
LE 13-12-2013 À 09:02

Merci pour l'info. Pour Brunet, il ne faut rien lâcher. J'éspère qu'il y aura une forte mobilisation des élus, mais aussi de tous les Douaisiens !! Après tout, n'est-ce pas une telle politique volontariste qui a permis à la FNAC de s'installer à Valenciennes il y a quelques années(je ne pense que la couleur politique ait une importance puisque Valenciennes est aussi une ville de droite) ?


RÉPONSE POSTÉE PAR BRUNO59
LE 15-12-2013 À 19:53

Finalement, la librairie Brunet, sortie du réseau Chapitre qui dépose le bilan, va peut-être perdurer, et ce grâce à une décision du gérant de racheter le fonds de la librairie et d'investir dans un autre local un petit peu plus petit rue de la Mairie ou à proximité de la place Carnot, l'espace commercial de la galerie du Dauphin sur deux niveaux exigeant des travaux de mise aux normes, notamment un accès à l'étage pour les personnes inadaptées physiques.


RÉPONSE POSTÉE PAR FORDFUSION59
LE 16-12-2013 À 09:37

parmi les 5 enseignes à baisser le rideau au 31/12/13: Jouéclub, Eurodif?


RÉPONSE POSTÉE PAR BRUNO59
LE 16-12-2013 À 11:52

Eurodif n'est pas sur la place d'Armes et je ne crois pas il y a souvent du monde dans ce magasin. Jouéclub, c'est vrai, je crois que ça a été évoqué au conseil de vendredi 13


RÉPONSE POSTÉE PAR OLDPICSOU
LE 29-12-2013 À 13:08

Le 1,2,3 n'est toujours pas repris, malgé son affiche "Loué" apposée sur sa vitrine depuis 2 mois. Jouéclub a fermé,la librairie Brunet ferme aussi. La carterie va aussi fermer. Et Jules serait transferré à la Galerie du Luc, où leurs clients pourront stationner sans prendre une amende de 17€. Tout près, le "Carita" qui devait être repris ne l'est pas. "Nooi" a fermé, EDF s'en va, "le mur de la honte" (espace bellain, avec 4 czellules en friche) persiste et 2 autres boutiques place d'Armes s'inquiètent pour leur avenir. Excusez du peu! Je ne parle même pas de mes 2 locaux commerciaux à 150 m qui restent vides malgré un loyer très raisonnable, mais des taxes foncières déraisonnables...


RÉPONSE POSTÉE PAR PHILIPPE
LE 29-12-2013 À 13:12

L'ouverture du magasin à l'entrée de la galerie du Dauphin devrait se faire pour janvier si les procédures administratives ne viennent pas ralentir une nouvelle fois.


RÉPONSE POSTÉE PAR OLDPICSOU
LE 29-12-2013 À 14:08

pour le moment, ce magasin est toujours à l'abandon, quelles qu'en soient les raisons. Et ça fait beaucoup de cellules vides place d'armes!


RÉPONSE POSTÉE PAR PHILIPPE
LE 29-12-2013 À 15:20

Le gérant fait ce qu'il peut pour ouvrir le plus possible.


RÉPONSE POSTÉE PAR BRUNO59
LE 29-12-2013 À 22:13

D'après les derniers chiffres par l'institut PROCOS (chargé d'étudier l'urbanisme et le commerce à travers la France), le taux d'inoccupation des commerces des villes de France est passé de 6 à 8 % entre 2001 et 2013. Douai est juste dans la moyenne avec 8 %. Les villes d'Arras et Lens sont en queue de peloton avec un taux d'environ 10 % voire plus tout comme Perpignan, Béziers, Châteauroux, Vierzon, et beaucoup d'autres villes. C'est vrai, c'est une période difficile pour le commerce partout en France voire un peu partout en Europe, dans une Europe qui sort "poussivement" de la crise. Mais il y a aussi les nouveaux modes de consommation avec les achats en ligne qui sont en cause.
Douai, qui avec un taux d'inoccupation à 8 %, se trouve juste dans la moyenne, doit absolument faire venir des locomotives, par exemple H&M, Galeries Lafayette, Sephora, et ce par une poursuite des travaux de rajeunissement de son centre : élargissement des trottoirs rues de Bellain, Madeleine, Mairie voire une piétonisation partielle de ces rues. Peut-être que la plantation d'espèces végétales, d'arbres sur certains trottoirs pourraient rendre le centre plus attractif. Une chose est sûre, c'est que le centre de Douai est relativement attractif, ce qui lui permet de rester dans la moyenne des 8%. Nous n'avons pas à rajouir de notre centre-ville, mais nous devons nous retrousser les manches pour continuer à le garder vivant et le rendre plus attractif grâce à une politique municipale volontariste comme c'est le cas dans de nombreuses villes. Enfin, ce sont aussi les Douaisiens qui sont maîtres de l'avenir du centre de Douai. Il suffirait que ceux-ci changent de temps en temps leurs habitudes et se rendent deux fois plus souvent dans le centre-ville pour effectuer leurs achats au lieu d'aller dans les zones commerciales périphériques ou le centre-ville de Lille.


RÉPONSE POSTÉE PAR OLDPICSOU
LE 04-01-2014 À 18:16

comme d'habitude, je vais mettre un bémol: Le nombre de boutiques existant à Douai est très inférieur à celui de nos villes voisines, et 8% de locaux commerciaux vides chez nous, c'est bien plus grave que 10% dans les villes qui comptent 50 ou 1OO% de commerces en plus, notamment sur le plan fiscal, puisque le nombre de contribuables à Douai rétrécit comme peau de chagrin, ce qui explique les augmentations astronomiques de taxes foncières que subit chaque contribuable de Douai, et l'exode fiscal qui en résulte!


RÉPONSE POSTÉE PAR OLDPICSOU
LE 04-01-2014 À 18:20

quand à la suggestion de Bruno sur la modification des habitudes des douaisiens qui devraient "se rendre 2fois plus souvent en ville pour y faire leurs achats", elle dépend entièrement de la réglementation sur le stationnement et de l'arrêt de verbalisation pour dépassement de la durée autorisée d'une heure qui a vidé notre centre ville!


RÉPONSE POSTÉE PAR OLDPICSOU
LE 05-01-2014 À 12:49

@Bruno: je n'ai pas trouvé vos chiffres sur le % de locaux commerciaux vides par ville. Par contre j'y ai trouvé ceci, dont notre maire n'a manifestement pas connaissance: Le commerce spécialisé représente aujourd’hui un des piliers les plus solides et les plus dynamiques de notre économie. Les enseignes du commerce et des services marchands spécialisés constituent un réseau de PME innovantes, fortement créatrices d’emplois et exportant leur savoir-faire sur tous les continents. Ce sont aussi ces entreprises qui contribuent, chaque jour, à animer nos villes.


RÉPONSE POSTÉE PAR BRUNO59
LE 13-02-2014 À 21:29

Si vous suivez le café-débat des municipales sur la chaîne WEO enregistré ces derniers jours à Arras, vous aurez confirmation, dans la 1ère partie du débat qui concerne le commerce, des chiffres de l'organisme PROCOS. Vous aurez confirmation qu'Arras fait partie des 14 villes les plus sinistrées en matière de fermetures de commerces... pas Douai. Heureusement, comme Douai, Arras a un solde d'ouvertures/fermetures qui est positif en 2013 (comme à Douai) : 108 ouvertures et 104 fermetures. Des chiffres qui dénotent plus d'instabilité que dans le commerce douaisien. Apparemment, le turn-over commercial est légèrement plus important qu'à Douai.


RÉPONSE POSTÉE PAR OLDPICSOU
LE 06-03-2014 À 11:56

vous avez raison, car à Douai, il n'y a pas de "turn over", les locaux vides le restant très longtemps (NOOI, Jennyfer, Caprice, espace bellain, Carita, etc..) on verra combien de temps les anciens locaux de Chapître et Jouéclub resteront à l'abandon


RÉPONSE POSTÉE PAR OLDPICSOU
LE 06-03-2014 À 12:00

d'où tenez vous vos chiffres "solde positif" ouvertures/fermetures à Douai? avez vous l'article précis à nous présenter?


RÉPONSE POSTÉE PAR BRUNO59
LE 07-03-2014 À 09:06

Ce sont les chiffres bilan 2013 transmis par l'UCD en début d'année et publiés dans La Voix.